Nos conseils

Conseils pour dissuader d’éventuels malfaiteurs :
    - en cas d’absence, faire ouvrir les volets à des heures différentes par les voisins pour faire croire à une présence dans les lieux ;
    - installer des temporisateurs d’éclairage ;
    - prévoir un renvoi téléphonique afin qu’il y ait toujours quelqu’un pour répondre à un appel téléphonique visant à déceler votre absence ;
    - éviter les haies trop hautes ou tout autour de la propriété qui procurent un camouflage aux malfaiteurs ;
    - faire relever sa boîte aux lettres par un voisin afin de ne pas donner de signes d’absence ;
    - au téléphone, ne jamais répondre que vous êtes seul(e).

Dans le même ordre d’idées, nous vous conseillons :
    - de relever toute plaque d’immatriculation de voitures inhabituelles dans votre quartier ;
    - de ne jamais faire de plein d’essence la nuit afin d’éviter le vol de la carte bancaire ;
    - en cas de demande de renseignements, ne jamais descendre de sa voiture et entrebailler au minimum la fenêtre pour répondre tout en gardant les portes fermées de l’intérieur ;
    - de prendre garde aux méthodes « du rétroviseur cassé » ou « du pneu crevé » qui consistent à vous accuser à tort d’avoir cassé le rétroviseur ou de vous proposer de changer votre pneu crevé pour mieux rentrer dans votre domicile et repérer les lieux ou vous accompagner au guichet de retrait bancaire et observer votre code confidentiel.   
    
Le devoir civique de chacun d’entre nous reste encore un des moyens parmi les plus sûrs pour assurer la sécurité de tous, notamment des plus faibles. L’entraide entre voisins, la solidarité, la vigilance collective restent nos meilleurs armes pour dissuader les malfaiteurs.